adon


adon

adon
n. m. (Québec) Fam. Coïncidence; chance, occasion favorable.
|| Loc. adj. D'adon: se dit d'une chose qui tombe à propos, qui convient; se dit d'une personne qui est d'un abord facile, aimable.

I.
⇒ADON1, subst. masc.
Canadianisme
1. Don, bonne disposition du destin, hasard heureux, chance :
1. — Bonjour, Monsieur Chapdelaine. Bonjour, Mademoiselle Maria. C'est un « adon » que je vous rencontre, puisque votre terre est plus haut le long de la rivière et que moi-même je ne viens pas souvent par « icitte ».
L. HÉMON, Maria Chapdelaine, 1916, p. 13.
2. Bonne disposition, courtoisie :
2. Ce qu'elle avait pris pour pur adon ou visites amicales se révélait de la curiosité méchante.
G. GUÈVREMONT, Le Survenant, 1945, p. 236.
D'adon. Dans de bonnes dispositions, entièrement adonné à :
3. ... Amable et Didace sciaient au godendard, mais le père et le fils n'étaient pas d'adon à l'ouvrage.
G. GUÈVREMONT, Le Survenant, 1945 p. 36.
Prononc. — Dernière transcription ds DG :à-don. Cf. adonis.
Étymol. ET HIST. — Can.; déverbal de adonner au sens de « donner ».
BBG. — Canada 1930.
II.
⇒ADON2, subst. masc.
Vx. Adonis, homme beau comme Adonis (cf. LITTRÉ, Ac. Compl. 1842, DG).
Prononc. ET ORTH. — Dér. et composés : cf. adonner.
Étymol. ET HIST. — 1576 « homme remarquable par sa beauté » (P. DE BRACH, Œuvres poétiques, t. II, p. 46, éd. R. Dezeimeris ds LITTRÉ : En beauté c'est un Adon; En amour un Cupidon), peu us., qualifié de vx lang. par Ac. Compl. 1842 et de vieilli par LITTRÉ et DG.
Empr. au lat., Adon, autre forme du nomin. du lat. Adonis (voir adonis) corresp. au gr. , attestée dep. Varron, (TLL. s.v., 804, 4), peu fréq.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • adon — adon·i·din; adon·in; adon·i·tol; adon·ic; adon·is; …   English syllables

  • Adon — puede referirse a: Adon, comuna de Loiret, Francia. Adon, personaje de Street Fighter. Esta página de desambiguación cataloga artículos relacionados con el mismo título. Si llegaste aquí a través de …   Wikipedia Español

  • Adon — (hebr.), Herr; daher Adonai, d.i. nach Einigen: mein Herr, nach Andern die alte Pluralform, in der Anrede an Gott von den Juden. (deshalb Adonaisten) stets statt Jehovah gebraucht …   Pierer's Universal-Lexikon

  • ADON — Cynarae, regis Cypriorum, et Myrrhae fil. Boccatius. Item nomen loci. Vide Addon …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Adon — Ȃdon (Ȃdo) (799 874) DEFINICIJA franački kroničar, u djelu Kronika o sedam razdoblja svijeta dao mnogo podataka o Južnim Slavenima …   Hrvatski jezični portal

  • Adon — Pour les articles homonymes, voir Adon (homonymie). 47° 45′ 50″ N 2° 47′ 47″ E …   Wikipédia en Français

  • Adon — For other uses, see Adon (disambiguation). In Ancient Semitic religion, specifically Canaanite religion, the term Adon (ʾdwn, Hebrew אדון, from a triliteral hollow root D I N or D W N, cognate with Akkadian adannu mighty [citation needed]),… …   Wikipedia

  • Adon — (PR Ado, Adonille, Adonis) • Adon, fondateur de l abbaye de Jouarre (Seine et Marne), au VIIème siècle. • Adon, né en Gâtinais en 799, curé de Saint Romain à Lyon, archevêque de Vienne, en Dauphiné, en 859, mort en 874. Auteur d une Chronique… …   Dictionnaire des saints

  • Adon — Provenance. Vient de l étymologie sémitique adôn Signifie: seigneur Se fête le 24 août ou le 16 décembre. Histoire. Frère de saont Ouen, évêque de Rouen au VIIème siècle, saint Adon est le fondateur d un monastère à Jouarre, près de Meaux. On le… …   Dictionnaire des prénoms français, arabes et bretons

  • adon — (entrée créée par le supplément) (a don) s. m. S est dit pour Adonis. •   Ce bel Adon était le nain du roi, LA FONT. Joc.. HISTORIQUE    XVIe s. •   En beauté c est un Adon ; En amour un Cupidon, DE BRACH Oeuvr. t. II, p. 46 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré